Rochefort d'Abord le forum

Le forum du site Rochefort d'Abord
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier
Compteur

Partagez | 
 

 La Boussole, la dignité à une voie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RONNIN
Admin
avatar

Messages : 307
Date d'inscription : 06/06/2014
Age : 52
Localisation : Rochefort

MessageSujet: La Boussole, la dignité à une voie   Lun 12 Déc - 11:45



La Boussole une association discrète qui pourtant œuvre à une belle action, Rochefort a son antenne locale, active, qui permet à de nombreuses personnes de consommer une aide dans la dignité !
Si ce samedi ils déploient le stand, c'est pour partager une soupe solidaire, un café, et les tenants de leur action avec le public, et chercher des partenaires financiers, vous trouverez en fin d'article tous les liens et points pour aider cette belle œuvre, même avec peu ils font beaucoup !



Le sens de notre action
Notre société définit l'être social comme un être productif. Le travail crée un statut social et un sentiment d'appartenance. La participation à la création de la richesse commune donne accès à la consommation ; elle justifie en retour la protection de la société par l'État providence.
En même temps qu'elle autorise la jouissance d'un bien, la consommation est l'expression d'un choix, l'affirmation d'une individualité.

La pauvreté implique une consommation de survie, réduite à la satisfaction des besoins élémentaires : se loger, se nourrir, se vêtir. Dans notre société, l'exclu est, en partie et peut-être surtout, un exclu de la consommation, c'est-à-dire du choix et du plaisir.



"Plus les ressources d'une famille sont faibles, plus sa dépense alimentaire est une fraction élevée de son revenu."
                                                             Ernst Engel

En 1857, Ernst Engel publie un article annonçant ses fameuses lois : il constate d'une part que le niveau de consommation des pauvres correspond à un niveau de subsistance. Il montre d'autre part que les dépenses ne croissent pas proportionnellement au revenu. Les lois d'Engel décrivent les degrés d'importance des différents postes de consommation en fonction de la variation du revenu. Ainsi, plus le revenu augmente, plus la proportion consacrée aux dépenses alimentaires diminue. Pour un revenu constant, la proportion des dépenses de vêtements et de logement reste stable, tandis que les « dépenses diverses » tendent à croître. On peut alors caractériser les groupes sociaux en fonction de leur mode de consommation.





Le poids relatif de l'alimentation dans le budget est d'autant plus élevé que le niveau de vie du ménage est faible.
Pour les ménages les plus modestes (1er quintile du niveau de vie), l'alimentation constitue le deuxième poste budgétaire (17,2%) après le logement (24,8%).

► L'idée
Ce sont ces inégalités sociales en matière de consommation alimentaire que l'A.N.D.E.S, forte d'un réseau national, veut contribuer à diminuer.
Dans un esprit humaniste, elle entend mettre en valeur les projets et les personnes qui les portent, qu'il s'agisse d'initiateurs ou de bénéficiaires des Épiceries Solidaires : l'association considère qu'il est essentiel d'offrir aux clients la possibilité d'être aussi des acteurs de l'épicerie, en participant à sa gestion et aux activités qu'elle organise (ateliers, rencontres conviviales).
Il s'agit de faire de l'aide un principe dynamique, une passerelle vers une meilleure insertion sociale, professionnelle.



Les épiceries sociales et solidaires

Elles apportent une aide, principalement alimentaire, à un public en difficulté économique, fragilisé ou exclu. Dans des espaces aménagés en libre-service, aussi proche que possible d'un magasin d'alimentation générale, elles mettent à disposition de leurs usagers des produits variés et de qualité, moyennant une faible participation financière : autour de 20% du prix usuel. La contribution financière participe de la dignité des personnes et de la liberté de choix qui sont les valeurs fondamentales des Epiceries Solidaires.

L'ambition d'une offre alimentaire participative, aussi proche que possible des circuits de consommation traditionnels, est de promouvoir l'autonomie des personnes et leur insertion durable.

Texte repris du site de La Boussole

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rochefortdabordforum.forumactif.org
 
La Boussole, la dignité à une voie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Espèces en voie de disparition
» La seule voie!!!
» La voie de la simplicité, Mark Burch
» Le fret sur la voie du rail.
» Le blog voie militante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rochefort d'Abord le forum :: Sortir à Rochefort :: Autres-
Sauter vers: